Extension d’une  échoppe double Bordelaise.

Objet des travaux :

Cette famille habite une  échoppe double bordelaise  de rez-de-chaussée  avec cave  depuis plus de 20 ans. Devenu avec le temps peu pratique le couple souhaite réaliser une extension par rajout d’un étage et harmoniser les volumes différemment.

La nouvelle surface totale de 180m² permettra d’organiser le quotidien  autour de :

– 4 chambres, 2 salles de bain, une cuisine un séjour, un salon. Les pièces seront desservies par des couloirs spacieux et un escalier acier contemporain.

Un peu d’histoire sur les échoppes bordelaise :

Dès le XVe siècle, Bordeaux possède des échoppes où travaillent et vivent commerçants et artisans . Au XVIIIe siècle, les Bordelais vont vouer leurs échoppes quasi exclusivement à l’habitation en les transformant en maisons de ville.

Construites entre le Second Empire et l’immédiat avant-guerre, les échoppes bordelaises se définissent comme étant des maisons basses (de plain pied), à développement en profondeur, à façade en gouttereau donnant sur rue, à toiture à deux pentes couvertes en tuiles et ligne de faîtage parallèle à la façade. Celle-ci, en pierres de taille calcaires, de 5 à 20 m de large, est souvent ornée de motifs sculptés au-dessus des ouvertures ou en bandeau. Si les échoppes bordelaises sont généralement dépourvues d’étage, elles possèdent souvent une cave.

Selon l’ordonnance de la façade, on distingue :

  • les échoppes simples (entre 5 et 6 m de façade), qui ont un couloir latéral desservant une chambre côté rue, une pièce sombre et la salle commune côté cour ;
  • les échoppes doubles (entre 8 et 10 m de façade), qui ont un couloir central desservant les diverses pièces de part et d’autre.

La salle de vie, à l’arrière, donne sur un jardin potager ou d’agrément. La souillarde et les toilettes forment un ou deux appendices sur la façade arrière, souvent reliés par une véranda. Un puits complétait l’installation..

 

 

Coup d’œil du chantier :

Qui vit ici : Un couple avec 2 enfants

Superficie : 180m²

Budget : 145 000 euros

Maitre d’œuvre :  Concept & design

Durée des travaux : 6 mois

 

Descriptif des extérieurs :

La surélévation de cette échoppe doit rester dans l’esprit de l’existant. La construction sera traditionnelle avec un plaquage de pierres vieillies en façade de 5cm d’épaisseur. Des corniches et des entablements de zinc agrémenteront l’ensemble. Les façades du rez-de-chaussée seront ravalées pour uniformiser le tout.

Une charpente traditionnelle  recouverte de tuile canal S respectera la tradition des échoppes bordelaises.

Descriptif des intérieurs :

Afin d’optimiser les volumes, L’ensemble des plafonds de l’étage sera rampant et réalisé en BA13 avec une finition en peinture blanche. Les  fenêtres judicieusement  implantées apporteront cette touche lumineuse très importante.

Un escalier acier contemporain (réalisation artisanale selon nos plans)  apporte du cachet et de l’aération et de la fluidité aux volumes circulatoires.

Toutes les pièces de nuits sont conçues pour être conviviales et pourvus d’un dressing. Cela permet d’optimiser  les rangements.

La solution d’une salle de bain unique à l’étage a été retenue. Elle est lumineuse et présente de beau volume . Une belle douche  italienne  et un beau mariage de faïences harmonise le tout.

 

Avant travaux

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer